Chimie Europe (CHM) : Ce retournement est-il durable?

Lyxor ETF Stoxx600 Chimie - CHM - 12/09/2017 Stratégie court terme : Positive Stratégie long terme : Positive

Lyxor ETF Stoxx600 Chimie - CHM - 12/09/2017

Stratégie court terme : Positive (60%) / Tendance +
Stratégie long terme : Positive (90%) / Tendance +

Caractéristiques de l’ETF

CHM (Lyxor) est un ETF qui réplique l'indice Stoxx Europe 600 Chimie qui est composé des principales valeurs européennes du secteur.

Cet indice est assez concentré puisqu’il ne comporte que 25 valeurs. Par géographie, l’indice est majoritairement allemand avec une pondération de près de 60%, environ 13% pour la France et 10% pour les Pays-Bas.

CHM supporte des frais de 0,3% qui sont dans la moyenne du marché avec un actif sous gestion d’environ 23M€. La méthode de réplication est indirecte (via un swap) et les dividendes sont capitalisés.

 

Indice & composantes

L’ETF CHM (Lyxor) permet à l’investisseur d’accéder à un panier de 25 valeurs du secteur de la chimie qui ont pour caractéristiques d’être principalement allemandes.

Il s’agit de grandes capitalisations boursières qui ont un chiffre d’affaire mondial avec le plus souvent des caractéristiques cycliques (à des degrés variables cependant) et des liens plus ou moins forts avec les cours du pétrole qui sert de matière première à de nombreux produits.

On remarquera par ailleurs que la société Bayer qui représente près du quart de l’indice est en réalité une société qui s’est recentrée progressivement sur le secteur de la santé et l’agrochimie après le rachat du leader américain des OGM Monsanto. Le groupe pèse plus de 100md€ de capitalisation, et après une baisse importante en 2016 a amorcé un rebond moyen terme en 2017.

Par ailleurs, l’indice chimie est beaucoup moins homogène qu’il n’y paraît avec des sociétés qui ont des spécialités très différentes, avec par exemple Givaudan et DSM qui sont des spécialistes des extraits alimentaires, tandis qu’Air liquide est le numéro 1 mondial des gaz industriels & médicaux et BASF est le leader mondial de la chimie liée au pétrole. Les marchés finaux sont donc très différents et les profils de croissance et de cyclicité aussi, au final l’indice chimie européen représente un panier très intéressant que l’on peut envisager de conserver à long terme.

L’indice est essentiellement composé de valeurs de la zone euro, avec donc un risque de change limité et correspondant surtout au franc suisse (environ 7% de la capitalisation) tandis que la livre sterling, plus à risque ne représente que 4% de l’indice. La volatilité de ce tracker est relativement faible en « régime normal » mais des consolidations marquées peuvent avoir lieu lors de craintes de retournements économiques, ou de baisse de la croissance mondiale; c’est donc un support intéressant pour jouer les tendances à moyen terme. Le secteur de la chimie devrait être un des principaux bénéficiaires du nouveau cycle de croissance en Europe.

 

Derniers développements

Après une hausse de 5,5% en 2016, la tendance du secteur est positive pour 2017 qui progresse de 7,5% depuis le début de l’année avec une progression des bénéfices attendue à deux chiffres.

Les trois principales valeurs (Bayer, BASF et Air Liquide) qui représentent environ la moitié de la capitalisation de l’indice, sont bien orientées techniquement grâce à de solides perspectives de résultats et devraient porter l’indice dans les semaines à venir. La stabilisation des cours du pétrole est un facteur positif, de même que la croissance mondiale qui touche désormais toutes les zones géographiques, Asie et Europe en particulier.

Tandis que la demande reste forte, la hausse du prix des matières premières reste un problème pour les marges. Les problèmes liés aux ouragans à Houston (explosion de l’usine Arkema) pourraient entraîner à terme un durcissement de la réglementation susceptible de peser sur les coûts dans certaines régions.

Données mensuelles

Le graphique mensuel montre une tendance long terme bien établie depuis 8 ans, avec seulement deux corrections profondes intervenues en 2012 et 2016. La récente correction commencée en juin semble déjà achevée, après un contact avec la moyenne mobile à 13 périodes qui a entraîné un rebond qui devra être confirmé par un chandelier haussier en clôture mensuelle. Les oscillateurs commencent à s’infléchir à la hausse après une période de stagnation.

Les indicateurs à long terme restent clairement positifs. Le prochain objectif est le dépassement du sommet de juin dernier.

 

Données hebdomadaires

Sur le graphique hebdomadaire, on peut observer le retournement haussier en cours. Après quelques semaines d’accumulation haussière (chandelier positifs et stabilisation) les cours sont repassés au-dessus des moyennes mobiles, ce qui permet d’éviter un croisement à la baisse de celles-ci, ce qui aurait eu un impact technique négatif.

La sortie haussière doit être confirmée lors des prochaines semaines, par l’installation des cours au-dessus des moyennes et le renversement haussier du MACD.

 

Objectifs de l’ETF

CHM est un ETF qui cherche à reproduire la performance de l’indice de référence stoxx600 chimie qui regroupe les 26 principales sociétés de ce secteur en Europe.

Cet indice est représenté à plus de 50% par des sociétés allemandes, tandis que 87% de la capitalisation de l’indice sont traités en euro. Le risque de devise existe (essentiellement franc suisse) mais reste limité.

Caractéristiques

date lancement 25/08/2006
Frais 0,30%
Emetteur Lyxor
Benchmark Stoxx 600 Chemical
Ticker CHM
ISIN FR0010345470
UCITS Oui
Statut EU-SD Hors périmètre
Devise
Place cotation Euronext Paris
Encours du Fonds 23 M€
Dividende Capitalisé
PEA Oui
SRD Oui
Nombre de sociétés 25
Risque 3/5

 

Répartition géographique

Allemagne 60%
France 13%
Pays-Bas 10%
Suisse 7%
Belgique 4%
Royaume Uni 4%
Autres 2%

Répartition sectorielle

Matériaux 72%
Santé 25%
Industrie 3%

 

Principales composantes

Bayer 26%
BASF 16%
Air Liquide 11%
Linde 8%
Akzo Nobel 6%
Givaudan 4%
Koninklijke 3%
Solvay 2%
Symrise 2%
Arkema 2%