Australia Spasx 200 (AU2) : En phase de retournement

Lyxor ETF Australia Spasx 200 (AU2) - 13/09/2017 Stratégie court terme : Positive Stratégie long terme : Positive

Lyxor ETF Australia Spasx 200 (AU2) - 13/09/2017

Stratégie court terme : Positive (50%) / Tendance +
Stratégie long terme : Positive (60%) / Tendance +

Caractéristiques de l’ETF

L'ETF AU2 (Lyxor) créé en 03/2010 réplique l’indice S&P ASX200 composé des 200 principales valeurs australiennes, qui couvrent environ 80% de la capitalisation boursière du pays.

L’indice est pondéré par la capitalisation flottante.

Les frais de l’ETF sont un peu plus élevés que la moyenne de notre échantillon et se portent à 0,4% tandis que l’actif sous gestion s’élève à environ 70M€. La méthode de réplication est indirecte (via un swap), l’ETF cote en Euro et les dividendes sont distribués.

ETF alternatif : EWA (iSshares en USD)

Indice & composantes

Cet indice est très profond et couvre l’essentiel de la capitalisation boursière du pays, c’est donc un très bon proxy de l’économie australienne.

Les 10 premières valeurs sont essentiellement composées de banques, tandis que les financières constituent 37% de l’indice, l’autre compartiment fortement représenté est celui des mines/matériaux pour 18%, ce qui inclut le géant BHP Billiton (5,9% de l’indice).

Nous considérons l’Australie comme un vecteur de croissance, il faut savoir qu’elle est le seul pays de l'OCDE à ne pas avoir connu de récession durant la crise financière, l'économie ayant connu 26 années de croissance consécutives. La croissance a atteint 2,4% en 2015, malgré la chute des cours de charbon et de minerais de fer qui a fortement pesé sur les exportations et la tendance a été à peu près similaire en 2016 (+3%). Cette bonne performance s’explique par l’élargissement de l’économie, après un ralentissement relatif dû à la baisse de la demande chinoise sur les exportations, notamment de minerais. Le secteur minier représente environ 20% du PIB, mais les investissements qui ont diminué, du fait de la chute des cours sont en train de reprendre progressivement.

L'Australie dispose d'autres atouts : une exportation massive de produits agricoles, une solide demande intérieure et un robuste secteur financier. L'Australie accélère son intégration à la zone Asie-Pacifique, tandis que les principaux partenaires commerciaux du pays sont l'Asie (la Chine en tête), les États-Unis et l'Union européenne. Le poids de l'Asie dans les échanges commerciaux avec l'Australie se renforce régulièrement. En 2014, l'Australie avait conclu un traité de libre-échange avec la Chine, dans la lignée de cet accord, l'Australie a adhéré en 2015 à la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures, créée par la Chine. Donc en investissant dans l’indice australien on mise indirectement sur le développement de la zone Asie (et de la Chine) à travers une société libérale anglo-saxonne et très financiarisée mais qui dispose de beaucoup de ressources naturelles, à défaut de compter sur une population importante (environ 25 millions d’habitants).

Le PIB de l’Australie est d’environ 1300 md$ et correspond environ au niveau de l’Espagne ou de la Russie, en revanche le PIB par habitant est l’un des plus élevés au monde.

L’indice est assez volatile, mais progresse régulièrement et a affiché +13% en 2016.

Derniers développements

Après une forte progression de 13,1% en 2016, AU2 n’enregistre qu’une hausse de 2,8% depuis le début de l’année ce qui est dû en partie à l’évolution du Dollar australien, qui a baissé de 8% par rapport à l’Euro, ce qui s’explique à la fois par les bonnes perspectives de la zone Euro ainsi que le maintien d'une politique monétaire assez accommodante de la part de la RBA.

Par ailleurs le secteur bancaire a pesé sur la performance (Commonwealth Bank of Australia : -7,9% et Westpak Banking -2.9%). Ian Narev, le directeur général de la Commonwealth Bank of Australia démissionnera l'année prochaine, alors que la banque a à faire face à des accusations selon lesquelles les criminels utilisaient ses distributeurs de billets pour blanchir près de 35 millions de dollars. Mais l’indice bénéficie à présent du fort rebond des matières premières qui se répercutent sur le secteur minier (BHP Billinton +17% depuis le 1er juillet).

L'économie australienne a enregistré une croissance de 0,8% du PIB au deuxième trimestre, après une hausse de 0,3% au premier trimestre, soutenue notamment par la consommation des ménages. La banque centrale vient cependant de maintenir ses taux inchangés à 1,5% et table sur une croissance de 3% en 2018.

Données mensuelles

Le graphique mensuel montre une tendance à long terme qui reste positive, malgré des épisodes correctifs significatifs. Le dernier a eu lieu en avril/mai correspondant à un recul d’environ 10% de l’indice. Les prix se sont stabilisés depuis 3 mois puis tentent désormais de rebondir sur la M13.

Le MACD menace de croiser à la baisse, ce qui pourra être évité si la hausse se poursuit ce mois-ci. La fin de correction semble se confirmer mais le rebond reste encore fragile.

Données hebdomadaires

Sur le graphique hebdomadaire, on peut observer une sortie haussière en cours, par le fait d’un chandelier qui traverse l’ensemble des moyennes mobiles à la hausse. Dans le même temps le MACD semble également très proche d’un croisement haussier. Le retournement moyen terme est en cours, mais une confirmation est nécessaire en clôture hebdomadaire.

Si les cours parviennent à rester au-dessus des moyennes, celles-ci pourraient également donner un signal haussier dès la semaine prochaine.

Objectifs de l’ETF

Exposition aux valeurs australiennes

L’indice couvre 80% de la capitalisation boursière du pays

Caractéristiques

date lancement 26/03/2010
Frais 0,40%
Benchmark S&P asx 200
Emetteur Lyxor
Ticker AU2
ISIN LU0496786905
UCITS Oui
Statut EU-SD Hors périmètre
Devise
Place cotation Euronext Paris
Encours du fonds 70 M€
Méthode réplication indirecte (swap)
Dividende Distribué
PEA Non
SRD Oui
Risque de change Oui
Nombre de sociétés 200
Risque 3/5

Répartition géographique

Australie 96%
Royaume-Uni 2%
Autres 2%

Répartition sectorielle

Financières 39%
Mines / Matériaux 17%
Industrie 7%
Immobilier 7%
Santé 7%
Biens de consommation durable 7%
Biens de consommation cyclique 5%
Autres 11%

Principales composantes

Commonwealth Bank of Australia 8%
Westpac Banking 7%
BHP Billiton 6%
Austr & NZ Banking Group 6%
National Australia Bank 5%
CSL Ltd 4%
Telstra Corp 3%
Westfarmers 3%
Woolworths 2%
Rio Tinto 2%