Notre analyse du 02/09/2017

Cette semaine a été marquée par une plus grande volatilité des indices, en particulier le Stoxx600NR qui termine par...

Cette semaine a été marquée par une plus grande volatilité des indices, en particulier le Stoxx600NR qui termine par une hausse de 0.6% après un début de semaine sous pression, du fait de la hausse de l’Euro qui a dépassé le niveau des 1.20 avant de refluer vers les 1.18/1.19 en fin de semaine.

Par ailleurs les tensions géopolitiques sont revenues sur le devant de la scène avec le missile nord-coréen qui a survolé le japon avant de s’écraser dans le pacifique, mais sans déclencher cette fois de rhétorique belliqueuse de la part du Président Trump. Ce regain de tension intervient alors que les USA et la Corée du Sud procèdent à des exercices militaires qui mettent en scène un conflit avec la Corée du Nord et donnent lieu régulièrement à des provocations de la part de cette dernière.

La fin de semaine a été plutôt haussière en Europe, où l’optimisme sur la croissance économique continue de prévaloir. En France, le gouvernement a divulgué sa réforme sur la loi travail, ce qui semble en premier lieu être un succès, étant donné la réaction plutôt modérée des syndicats -hors CGT- ce qui risque de réduire l’effet des mobilisations prévues le 12 et 23 septembre prochain.

Aux US, 156 000 emplois supplémentaires ont été créés au mois d’août, ce qui est inférieur au consensus des économistes qui s’établissait à 170 000 tandis que les chiffres de juin et juillet ont été revus à la baisse. Toutefois ces chiffres ne semblent pas de nature à modifier le timing de la FED qui pourrait procéder à une nouvelle hausse d’1/4 de pt au T4 2017, un événement jugé probable par seulement 36% des professionnels US. Toutefois, la FED qui a une vision à 12/18 mois pourrait privilégier l’attentisme, afin d’évaluer toutes les conséquences de l’ouragan Harvey sur l’économie américaine. Par ailleurs restent toujours les menaces de « shutdown » du gouvernement de Donald Trump en cas d’opposition du congrès à son mur à la frontière mexicaine, mais ce scénario parait beaucoup moins probable désormais, alors que des milliers d’américains sont dans l’attente d’aide du gouvernement après Harvey.

Finalement cette semaine marque peut-être la fin de la correction sur les marchés européens car il semble que l’Euro/Dollar vient de toucher un palier à 1.20, tandis que s’éloigne le spectre de shutdown du gouvernement US.  Par ailleurs,  il n’y a pas de crainte particulière sur les taux et les matières premières continuent leur poussée ce qui est favorable aux économies émergentes.

La distribution Europe plus que jamais sous pression après le warning de Carrefour (Lyxor ETF RTA) : données hebdomadaires

Forte hausse du Brésil, dont l'économie se redresse (Lyxor RIO) : données hebdomadaires